Le digital au service d’une information produits riche et actualisée Se rapprocher d’artisans nomades

Thématiques : Digital
visuel digital

Avec un taux d’équipement largement supérieur à la moyenne nationale en terminaux connectés (ordi, tablettes, smartphones,…), les artisans du bâtiment ont acquis des habitudes digitales dans leur façon de s’informer sur les produits qui appellent une réponse adaptée des distributeurs comme des industriels. S’engageant dans l’ère du PIM (Product Information Management), ces derniers font ainsi de la gestion unique et intégrée des informations produit un axe fort de leur stratégie.

Renforcer l’expérience client

Se rapprocher d’artisans nomades par nécessité de leur métier est l’objectif de la démarche numérique initiée depuis quelques années par les distributeurs. L’application développée chez PUM Plastiques illustre ainsi parfaitement ce que le digital permet : géolocaliser le négoce le plus proche, visualiser l’ensemble des articles présents sur le site, télécharger des fiches techniques ou encore consulter des vidéos de mise en œuvre, sont désormais une réalité qui facilite considérablement l’approvisionnement des artisans. Certains distributeurs réfléchissent même à une expérience immersive sur le point de vente qui, grâce aux outils connectés (lunette 3D par exemple) pourrait tester le produit avant achat.

Vers une relation-client 3.0tablette

Chez certains industriels, l’engagement dans le digital est également un sujet de tout premier ordre. Afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs avec la marque, Nicoll a ainsi dernièrement lancé sa première appli d’accompagnement des plombiers en mobilité. Outre l’accès en temps réel à une documentation pratique, riche et actualisée, Help Plombiers permet aux installateurs de solliciter les experts plomberie du Service d’Assistance Nicoll qui apportent en instantané conseils et études tout en proposant des solutions aux problèmes survenant sur le terrain. Du point de distribution jusque sur les chantiers, l’enjeu est de permettre une expérience-client fluide, homogène et ininterrompue. En centralisant, en gérant et en diffusant l’ensemble des données, le PIM fait ainsi basculer la relation client dans l’ère du 3.0.

« Le PIM nous incite à enrichir toutes nos bases de données produits : caractéristiques techniques, tarifs, informations logistiques (dimensions et nature du packaging) : tout est renseigné », confie Mélanie Landreau, chargée du Trade Marketing chez Nicoll.

Centraliser l’ensemble des informations sur une plateforme PIM permet aux fabricants de transmettre aux distributeurs des catalogues, argumentaires et conseils actualisés en permanence. Avec 15 000 produits disponibles sur cette nouvelle base de données enrichie, le projet porté par une équipe d’une dizaine de personnes mobilise chez Nicoll toutes les composantes de l’entreprise et contribue à diffuser une véritable culture numérique.